Frigoriste : Comment créer son entreprise ?

Frigoriste : Comment créer son entreprise ?

Indispensable pour les particuliers comme pour les professionnels, le frigoriste intervient sur les systèmes réfrigérés. Créer son entreprise n’est pas une mince affaire, entre les réglementations et les aptitudes requises, ce guide permet d’y voir plus clair.

Le rôle du frigoriste 

Véritable technicien spécialiste du froid, le frigoriste intervient sur les systèmes réfrigérés et de climatisation. Concrètement, il fabrique, installe et dépanne les particuliers et les professionnels.  

Une multitude de prestations

Le frigoriste a plus d’une corde à son arc. Ses tâches sont variées et il assure un véritable suivi de ses clients. Au-delà de l’installation d’équipements réfrigérés ou climatisés, le technicien du froid réalise un diagnostic sur les causes de la panne et intervient pour sa réparation. Soucieux de l’impact environnemental, il conseille ses clients sur l’installation d’équipement réfrigérés plus respectueux pour l’environnement. S’ajoute la vérification de la conformité du matériel installé et le bon raccordement de celui-ci.

Les secteurs d’interventions du frigoriste 

D’une manière générale, le frigoriste intervient auprès de personnes disposant d’équipements réfrigérés ou climatisés. Dans cette optique, l’intervenant travaille au domicile des particuliers et auprès de professionnels. À noter que le frigoriste intervient dans deux secteurs lorsqu’il travaille avec des professionnels : le froid commercial (les commerces de restauration et de distribution alimentaire) et le froid industriel (l’agroalimentaire en autres). 

En plus de votre prestation, dès lors que vous proposez des équipements à vos clients, vous êtes considéré comme artisan et commerçant.  

Les formalités pour créer son entreprise de frigoriste 

Les qualifications requises du frigoriste 

Le frigoriste doit obligatoirement justifier de qualifications professionnelles auprès de la CMA. Si vous ne disposez pas de diplômes qualifiants tel que le CAP ou un BEP installateur en froid et conditionnement d’air, il existe une autre alternative. En effet, une expérience professionnelle de 3 ans minimum suffit pour exercer ce métier.

Le secteur du froid étant technique et encadré, il est nécessaire d’acquérir des connaissances spécifiques pour le bien des interventions. Le frigoriste doit donc avoir des connaissances théoriques en mécanique des fluides, des énergies et en électronique mais aussi des connaissances dans l’opérationnel. Il doit donc être familiers avec la soudure et les exigences en termes d’électricité et de gaz. 

Les formalités obligatoires pour créer son entreprise de frigoriste 

L’attestation de capacité 

Manipulant les fluides frigorigènes, le technicien du froid doit obligatoirement obtenir une attestation de capacité. Délivré par un organisme agréé et valable 5 ans, elle se caractérise par des tests théoriques et pratiques. Une fois titulaire, vous devrez déclarer tous les ans vos mouvements de fluides frigorigènes auprès de l’organisme agréé.

Le recyclage des fluides frigorigènes

Les fluides frigorigènes étant néfastes pour l’environnement, le frigoriste à l’obligation de les collecter puis de les stocker pour procéder au recyclage auprès de son fournisseur. Une fiche d’intervention doit être remplie pour le suivi des déchets chimiques. Cette fiche est également obligatoire pour tout type de manipulation de fluide frigorigène. 

L’application Organilog permet aux intervenants de suivre leur intervention depuis leur mobile. Il est possible de remplir la fiche d’intervention directement en ligne, tout en profitant de diverses fonctionnalités proposées comme le suivi des clients.

les assurances professionnelles obligatoires

Vous êtes soumis à la loi Spinetta étant donné que vous travaillez dans le secteur du bâtiment. De ce fait, vous devez adhérer à la garantie décennale qui stipule que c’est votre assurance de responsabilité civile décennale qui intervient en cas de dommage survenu dans les 10 ans suivant la livraison. Vous devez également souscrire à la Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro), elle vous protège des dommages causés par votre activité.

Les autres formalités pour créer son entreprise de frigoriste 

Comme dans toute création d’entreprise, vous devez vous conformer aux règles qui encadrent le régime de micro entreprise. Vous avez donc l’obligation de déclarer votre activité en ligne. Enfin, l’immatriculation au Répertoire des Métiers (RM) est une étape obligatoire. À noter que si vous effectuez des prestations de services en plus de l’achat et de la revente de marchandises, vous devrez vous souscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)

Laisser un commentaire